L’adieu à la femme rouge

16,80 

Guaranteed Safe Checkout

Description

  Le photographe ne voyait que la mère qui lavait ses cheveux rouges puis les nattait sous l’œil de verre qui suivait ses bras nus levés haut pour fixer la masse de tresses au sommet du crâne. Clic clac malgré les regards désapprobateurs des voisins. Ne voyait qu’elle et ses cheveux mélangés à l’argile rouge. La boîte noire retombée sur la poitrine de l’homme, la mère n’aurait pas dû sourire mais rentrer chez elle, refermer sa porte, dérouler sa natte.
      Après le passage d’un photographe occidental, la femme aux cheveux rouges disparaît brutalement de la palmeraie où elle vivait, laissant derrière elle ses deux enfants bouleversés. Le mari et les enfants suivront les traces de la mère de ville en ville, et la retrouveront des mois plus tard sur les murs de Séville, devenue top-model célèbre grâce au photographe. Ascension rapide suivie d’une chute brutale : l’engouement de l’Occident pour l’étrangère est de courte durée ; les mannequins noirs ne sont plus à la mode, remplacées par les Slaves éthérées… Misère et maladie rattrapent la reine d’hier.
      Avec son incroyable talent de romancière, Vénus Khoury-Ghata nous entraîne avec elle dans les rues et les faubourgs de Séville, et livre un roman tragique et drôle sur l’exil, la famille et la condition des migrants.
      Romancière et poète, Vénus Khoury-Ghata est l’auteur de nombreux ouvrages. Son œuvre a été récompensée par de nombreux prix, dont le prix Goncourt de la Poésie et le prix Renaudot poche. En 2016, elle a publié Les derniers jours de Mandelstam.

Additional information

Auteur

Éditeur

Nombre de pages

Mode d'expédition

Reviews (0)

Reviews

There are no reviews yet.

Be the first to review “L’adieu à la femme rouge”

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Shopping Cart
Scroll to Top